Accueil » Wu Xing Dao » La méditation

La méditation chez Wu Xing Dao

La méditation invite à se centrer dans le moment présent. Pratiquée en parallèle du taiji quan, elle apporte au pratiquant ses bienfaits psychologiques et contribue à l’harmonie. Cependant, méditation et taiji quan ne doivent pas être confondus et sont dissociés. Voyons ce qu’est la méditation et quelles sont ses différences avec le taiji quan.

Les grands principes de la méditation

Pas d'intention, pas d'attente

Lors d’une méditation, le méditant n’attend rien de particulier, il ne cherche pas quelque chose de précis

Le silence mental

Le silence mental ne veut pas dire la vacuité de pensée.

Cela signifie que le méditant ne juge pas, il ne cherche pas à orienter sa pensée vers un objectif mais observe de manière neutre l’apparition et la disparition des pensées et des sensations.

Garder le regard sur l'environnement

La méditation n’est pas un repli sur soi.

Le méditant ne cherche jamais à se couper du monde extérieur pour se focaliser sur ses émotions.

Certaines méditations sont d’ailleurs pratiquées en portant l’attention sur des éléments du monde extérieur : un objet, un bruit, une odeur.

Une méditation laïque, déconnectée de toute spiritualité

Dans notre école, la pratique de la méditation est déconnectée de toute spiritualité. Elle est pratiquée uniquement dans des objectifs thérapeutique, de calme et de présence.

La méditation laïque et/ou thérapeutique

Les méditations laïques consistent généralement en une attention portée sur un certain objet, sur une pensée, une émotions, une partie du corps, le monde environnant, un bruit, sur le vide…

Elles sont pratiquées dans différents objectifs, par exemple :

  • Méditer en portant l’attention sur une émotion ou une partie du corps dans un objectif thérapeutique
  • Méditer dans un objectif de paix intérieure, de vacuité de l’esprit
  • Méditer un principe philosophique dans le but d’en approfondir le sens
  • Méditer sur le monde environnant dans un objectif de présence

La méditation spirituelle ou religieuse

La méditation au sens religieux peut être associée à un profond recueillement, une sorte de prière, une voie de réalisation de soi et d’éveil.

Dans ces cas, l’attention lors de la méditation sera portée sur le nom d’une déité ou d’un concept inspirant la paix (mantra), sur un objet religieux ou sur une incantation.

Quelques exemples de méditation religieuses ou spirituelles : la méditation zazen, la méditation jaïne, le rosaire (méditation chrétienne), le bhāvanā (méditation bouddhique)…

Le taiji quan n'est pas une méditation en mouvement

Il est fréquent de lire que le taiji quan est une méditation en mouvement. Pourtant, il existe de nombreuses différences entre les deux pratiques.

Des objectifs différents

L’objectif premier du taiji quan n’est pas thérapeutique mais martial même si, comme la méditation, il permet de travailler sur le calme intérieur

L'intention

La majorité des méditations cherchent à amener l’attention sur l’instant présent et à observer les sensations ou pensées tandis qu’elles apparaissent puis disparaissent, sans attente. Le taiji quan est un travail de l’intention : le pratiquant va chercher volontairement à travailler dans un objectif.

La laïcité

Le taiji quan n’est lié à aucune religion ou spiritualité contrairement à une majorité de méditations.

L’école Wu Xing Dao vous propose des cours de taiji quan et de qi gong à Saint Malo et à Saint Jouan des Guérets.

Les cours sont accessibles à tous et la première séance est gratuite. N’hésitez pas à venir découvrir notre pratique !