Bienvenue chez
Wu Xing Dao
et Dao couture

L’école Wu Xing Dao vous propose des cours de taiji quan et de qi gong à Saint Malo et à Saint Jouan des Guérets.

Les cours sont accessibles à tous et la première séance est gratuite. N’hésitez pas à venir découvrir notre pratique !

Le qi gong des 5 saisons : en ce moment, c'est l'automne !

Du 8 août au 20 octobre 2019

Élément : le métal

Organes : poumons et gros intestin

Émotions positives : allégresse, légèreté

Émotions négatives : tristesse, dépression

Couleur : blanc

Saveur : épice

Le blog : en savoir + sur le taiji quan et le qi gong

Le taiji quan (ou taichi chuan, tai chi chuan dans certaines traductions) est un art interne chinois du début des années 1800. C’est avant tout un système de combat où la force physique est laissée de côté au profit de la structure interne du corps et de la circulation du souffle vital : le qi.

Depuis des siècles, les médecins orientaux ont rapproché le corps et l’esprit. Ils préconisent l’exercice physique afin de maintenir le corps en bonne santé mais également de permettre à l’esprit de s’épanouir dans le corps. Les exercices de qi gong visent à entretenir la santé du corps, prolonger la vie et apaiser l’esprit.

Pratiquer à partir de connaissances ancestrales

Pratiquer le taiji quan avec la forme du serpent

Pratiquer pour se soigner

Pratiquer en relation avec les éléments

Pratiquer en respectant la planète

Orthographe et prononciation

Taiji quan
ou tai chi chuan ?

Depuis 1979, l’organisation internationale de normalisation a adopté l’écriture dite « pinyin » comme romanisation du chinois mandarin. Promu d’abord par la République populaire de Chine, puis par Taiwan, c’est aujourd’hui la méthode d’écriture la plus répandue dans les ouvrages modernes.
L’écriture tàijíquán (que l’on simplifie volontiers en taiji quan) se prononce à peu près tai chi chuan. C’est d’ailleurs l’orthographe la plus utilisée en France mais elle entretient la confusion entre les notions de « ji », qui représente la poutre faitière soutenant les de pans d’un toit, et de « qi », qui représente le souffle vital, l’énergie.

Le mot « qi gong », discipline arrivée en occident plus tardivement, s’est d’emblée écrit en pinyin et se prononce alors à peu près tchi kung.

Pour différencier le « ji » de taiji quan et le « qi » de qi gong, nous avons choisi d’utiliser le pinyin pour les deux disciplines.