Outrewarche 2019
Un très bon cru

Le stage international de taiji quan organisé par Solange Horn et dirigé par Bob Boyd était une réussite. Retour sur un évènement riche en savoir et en souvenirs.

le groupe d'enseignants présents au stage
Sanshou, travail à deux codifié

Sur les cinq jours du séminaire, beaucoup de points ont été abordés. Le premier jours était réservé à la longue boxe, la forme longue à main nue de la famille Yang. Sur le deuxième jour, le travail du sabre et de l’épée ont été décortiqués en allant chercher les principes de la famille Yang dans les formes avec des armes, un point essentiel lorsque l’on veut parfaire sa progression dans la compréhension du taiji quan.

Le troisième jour a permis de développer les différences entre le taiji quan du style du serpent et les autres styles de taiji quan, comment les différencier et, plus important encore, comment l’enseigner aux personnes qui découvrent complètement ce style ou le taiji quan de façon générale.

Sur les deux derniers jours, nous avons travaillé sur la poussée des mains et les exercices que l’on peut faire à deux dans la pratique des principes de la famille Yang, ainsi que le fameux qi gong « ding bu quan » qui permet de développer la souplesse du dos et de la cage thoracique pour amplifier le travail de la longue boxe.

La salle de pratique à Outrewarche, chez Solange Horn

L’organisation de ce stage était parfaite, tant sur le contenu technique et pédagogique que d’un point de vue logistique. Le travail de préparation fourni par Solange, René et Michel a permis à tous les pratiquants de bénéficier des meilleurs conditions possibles pour la pratique du taiji quan. Un grand merci à eux pour avoir mis sur pied cet évènement.


Laisser un commentaire